Données migratoires en Afrique de l’Ouest

L'Afrique de l'Ouest1 est de longue date caractérisée par des niveaux élevés de mobilité, un phénomène bien antérieur à la configuration actuelle des frontières établie à l'époque coloniale. Au milieu de l'année 2020, environ 7,6 millions de migrants internationaux résidaient dans la sous-région (UN DESA, 2020), et ce chiffre est probablement sous-estimé, car les niveaux élevés de migrations temporaire et saisonnière, courantes en l'Afrique de l'Ouest ne sont pas entièrement enregistrés par les données existantes. La mobilité intrarégionale a été facilitée par les politiques régionales de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), notamment le régime de libre circulation des personnes mis en place depuis la fin des années 1970. Alors que plus des quatre les deux tiers des migrants d'Afrique de l'Ouest sur huit continuent de se déplacer au sein de la région, un nombre croissant de personnes se déplacent également vers d’autres destinations, en Afrique et au-delà, à la recherche d'opportunités d'emploi et de meilleures perspectives économiques. 

Dernière mise à jour le
05.26.2021