Rapatriements de fonds

Last updated on 18 Novembre 2020

Le rapatriement de fonds, généralement compris comme l’argent ou les biens que les migrants envoient à leur famille et à leurs amis dans leur pays d’origine, constitue souvent le lien le plus direct et le plus connu entre migration et développement. Le rapatriement de fonds dépassent l’aide publique au développement mais il s’agit de fonds privés. Les estimations mondiales des transferts financiers effectués par les migrants comprennent des opérations qui dépassent ce que l’on considère habituellement comme des envois de fonds, car la définition statistique utilisée pour recueillir des données sur ceux-ci est plus large (voir FMI, 2009). En outre, ces estimations ne tiennent pas compte des transferts informels. Les envois peuvent également être de nature sociale : les migrants peuvent apporter à leur communauté d’origine un capital social ou des idées, comportements, identités et connaissances acquis pendant leur séjour dans une autre partie du pays ou à l’étranger (Levitt, 1998 :927).